COMPARATIF DES OFFRES OBSÈQUES LES PLUS INTERESSANTES

Aucun être humain n’aime, en général, penser à sa disparition. Pourtant, cela n’a jamais empêché un certain nombre de personnes de rédiger leur testament. Pourquoi, alors, ne pas continuer à être prévoyant et souscrire à une assurance obsèques ?

Elle a pour principal but de soulager les bénéficiaires et dans certains cas, de donner à l’assuré, l’enterrement et la cérémonie qu’il désire. À cet effet, de nombreuses sociétés proposent leur service pour assurer les obsèques des personnes qui le souhaitent. Chacune d’entre elles met au point des offres intéressantes pour se démarquer de leurs concurrents. Nous vous invitons à découvrir une analyse minutieuse des offres obsèques des plus grandes sociétés à savoir la MAIF, Mutuac, le Crédit Agricole, Axa, Aviva, la Banque Postale et la Macif pour finir.

ANALYSE

Pour bien analyser une offre obsèques, il convient de vérifier la présence et la pertinence de certains points. Généralement, les assureurs proposent différents types de contrats (capital ou prestation), des conditions d’adhésion variables, des modalités de paiement divers, des possibilités de réduction de 10 % pour les couples ou encore de revalorisation de l’épargne, et le versement du capital aux bénéficiaires dans les plus brefs délais (48 h) après la mort de l’assuré. Selon vos besoins et votre budget, la combinaison adéquate de certaines de ces options sera celle qui vous convient.

Le contrat Mutac Capital Obsèques

Le « Mutac Capital Obsèques », label d’excellence 2018, cible les attentes de ses clients grâce à sa spécialité « épargne ». Comme son désir est de satisfaire ses assurés, l’offre leur permet d’adhérer à l’offre obsèques jusqu’à 80 ans, sans avoir à apporter un dossier médical. Les contrats proposés sont de type capital ou prestation comme c’est le cas avec la MAIF. Mais ici, la rapidité est de mise, car le versement se fait au bénéficiaire dans les 48 h après le décès. De plus, le capital est doublé en cas d’accident.

La Mutac veut que ses clients bénéficient d’un contrat généreux. Pour cette raison, la cotisation n’est pas fonction de l’état de santé ou de l’âge de l’assuré. Toujours dans leur intérêt, l’assureur inclut dans son contrat de nombreuses garanties d’assistance pour les proches, mais aussi pour l’assuré. En dehors de cela, un contrat d’épargne obsèques peut être souscrit.

Contrairement aux contrats classiques, il n’y a pas de limite d’âge. Le cadre fiscal est avantageux, un service d’assistance est également proposé et aucune question médicale ne se pose. Il s’agit donc d’une bonne alternative à l’assurance classique de Mutac qui a été définie plus haut.

Au moment du décès, le bénéficiaire que vous aurez désigné pourra dans ce cas aussi retirer votre capital afin de s’en servir pour financer vos obsèques. Cette solution est aussi très intéressante et il est toujours bien d’avoir plusieurs cordes à son arc. Dans tous les cas, vous devez prendre en compte vos besoins et votre budget.

L’offre obsèques de la MAIF

Appelée « Sollicitudes », l’assurance obsèques proposée par la MAIF et dont la Parnasse-MAIF détient la gestion permet à un assuré de financer ses obsèques par le biais d’un contrat en capital ou en prestations. Le contrat en capital stipule qu’à la mort de l’assuré son épargne est versée aux bénéficiaires. Par contre, avec un contrat en prestations, l’assureur donne la possibilité à son client d’organiser lui-même ses funérailles. Pour cela, c’est un prestataire choisi par l’assuré qui est le bénéficiaire principal. C’est donc le solde restant qui est versé au second bénéficiaire (le proche désigné).

L’offre de la MAIF stipule que les adhérents doivent épargner entre 4 000 et 8 000 € en cas de participation personnelle et entre 8 000 et 12 000 € pour une participation en couple. Ces montants sont nécessaires pour couvrir la totalité des frais d’obsèques. Comme option supplémentaire, la MAIF propose à ses clients de les accompagner psychologiquement et de les aider dans les démarches administratives et juridiques. Elle inclut également dans les contrats des garanties d’assistance et donne l’occasion au client de voir son capital défini sur la base de ses besoins et de sa situation. En d’autres termes, le capital proposé est sur-mesure.

Le point fort du contrat d’assurance obsèques de la MAIF est que cet assureur garantit à tous ses clients individuels, le versement intégral du capital, même dans le cas où les mensualités ne sont pas entièrement perçues. Bien sûr, il faudrait que le client ait rigoureusement soldé tout au moins la première année.

L’offre obsèques du Crédit Agricole

Le Crédit Agricole, moins exigeant que la MAIF en ce qui concerne l’adhésion, propose à ses clients de se garantir pour un capital allant de 2500 € à 10 000 €. L’épargne peut être effectuée sous forme de cotisation unique ou périodique.

Si le client choisit de l’étaler sur une période, il peut décider de verser un montant donné par mois, chaque trimestre ou par an. La durée totale des cotisations doit se situer entre 10 et 20 ans, sans possibilité de prime viagère. Comme le MAIF, le Crédit Agricole admet les deux types de contrats (capital et prestations).

Cependant, il stipule que les clients doivent avoir au moins 40 ans et au plus 85 ans pour souscrire. En cas de versement périodique, seuls les adhésions de personnes de 75 ans maximumsont autorisés.

Le point fort de cette offre est que l’assureur concède une majoration de 5 % sur les cotisations périodiques et une réduction de 10 % pour les adhésions conjointes. Plus loin, une clause testamentaire peut être ajoutée à votre contrat. En effet, l’assureur vous donne l’occasion de préciser au bénéficiaire du capital ou au prestataire le type de cérémonie ou encore le mode de sépulture que vous désirez.

L’offre obsèques de l’assureur Aviva

L’assureur décrit son offre en trois mots à savoir : flexibilité, rapidité et accompagnement. La flexibilité, parce que le capital à percevoir peut aller jusqu’à 8000 €. La rapidité, parce que, comme avec Axa, le règlement du capital se fait sous 48 h après le décès. Et l’accompagnement, parce que des services d’assistance pour les proches sont prévus dans le contrat.

Dans le même esprit que la MAIF, l’assureur Aviva se veut comme étant une société qui met à votre disposition des contrats sous-mesure et vous protège à vie. D’ailleurs, en tant que votre allié, il vous permet de résilier le contrat obsèques et de vous libérer de vos engagements à tout moment. Les adhérents sont acceptés jusqu’à l’âge de 84 ans. Cependant, contrairement aux offres présentées jusque-là, Aviva ne propose pas de contrat en prestations.

Le contrat obsèques de la Banque Postale

La « Solution Obsèques » proposée par la Banque Postale garantit un capital de 4000 à 10 000 €. Ensemble, l’assureur vous aide à définir le capital qui convient le mieux pour financer les funérailles que vous désirez. Comme avec l’offre du Crédit Agricole, vous pouvez prévoir dans votre contrat (que ce soit en capital ou en prestations) une clause qui fait part de vos dernières volontés en ce qui concerne la cérémonie et la sépulture.

L’option « Service d’Assistance Plus » vous permet d’obtenir un accompagnement pour vos proches. Cette option comprend un soutien psychologique, une aide-ménagère avant et après le décès, une visite et une surveillance du domicile, l’entretien et l’aide au déménagement et un accompagnement social pour le conjoint de l’assuré. Vous pouvez également profiter de l’option « Assistance simple » qui comprend la garde ou le transfert d’animaux, le rapatriement du corps, etc.

L’offre obsèques de la Macif

La Macif propose une offre peu flexible. Les modalités de versement sont fixes et le contrat est donc déterminé une fois pour toute. Vous devez absolument effectuer à l’avance un versement annuel. Toutefois, le contrat possède plusieurs avantages dont une assistance pour les proches et la possibilité de choisir entre un contrat en capital ou en prestations. De plus, la Macif inclut dans un contrat une garantie optionnelle qui vous permet qui vous assure des capitaux qui n’étaient pas dans l’épargne de départ. Il s’agit de versements complémentaires payables par tranche de 500 € et limités à 13 000 €. Ainsi, bien que la flexibilité ne soit pas de mise chez Macif, il est tout de même possible de disposer de nombreuses garanties proposées par les options : Sérénité et Sérénité Plus. Sans oublier que vous n’êtes pas obligé d’apporter des preuves médicales pour souscrire !